MED 5 : Appel à communication et appel à expériences

Cinquième Dialogue Euro-Méditerranéen de Management Public

Organisé conjointement avec la Conférence régionale de l’European Training Foundation

et le Jordan National Institute for Training, NIT – Amman, Jordanien, 

avec l’appui de

Conférence des 25, 26 et 27 septembre 2012

Mer Morte, Jordanie

Télécharger l’appel à communication et à expériences au format PDF

Le GEAP (Groupe Européen pour l’Administration Publique), l’IMPGT (Institut de Management Public et de Gouvernance Territoriale) – Université Aix Marseille et l’ENA (Ecole Nationale d’Administration, Strasbourg) organisent en partenariat avec The National Institute For Training, Amman Jordanie, le cinquième Dialogue Euro-méditerranéen de Management Public.

Ce MED5 est organisé conjointement avec la Conférence Régionale de l’European Training Foundation (ETF).

 

Appel à communication – Conférence 26 et 27 septembre 2012

La conférence du MED5 s’adresse à l’ensemble des chercheurs et experts en management public et accueille aussi les contributions issues des sciences sociales et humaines ou du monde professionnel.

Vous êtes invités à présenter vos recherches et travaux actuels traitant du management public dans la zone euro méditerranéenne et en particulier sur le thème suivant : 

 « Education et Formation :

Les défis des Politiques et du Management Publics en matière de développement des compétences

Au-delà des communications relatives aux thèmes développés précédemment, les propositions de communications traitant du management public ou de la performance publique en zone euro-méditerranéenne sont aussi acceptées. Une attention particulière sera portée aux propositions d’études comparatives du management public dans les pays de la zone méditerranéenne ainsi que des études sur le management des institutions euro-méditerranéennes.

Cette conférence accueillera autour de tables rondes des représentants gouvernementaux, des partenaires sociaux et des membres de la société civile de l’espace euro-méditerranéen. Elle sera précédée d’un atelier doctoral le 25 septembre.

Les meilleurs articles présentés à la conférence seront proposés aux revues:

  • Maghreb – Machrek (liste AERES)

Rihme – Management, Humanisme et Entreprise – (CNRS, cat. 4)

« Education et Formation :

Les défis des Politiques et du Management Publics en matière de développement des compétences»

 

Les politiques d’éducation et de formation sont au cœur des systèmes publics nationaux. Leur organisation, leurs missions et leurs rôles résultent de choix politiques, et constituent une mission essentielle de service public.

Le Management Public se doit d’apporter un éclairage gestionnaire à ces problématiques en s’intéressant à la gouvernance du système éducatif ou des établissements comme relais des politiques publiques d’éducation et de formation, au contenu des diplômes et à leur positionnement entre professionnalisation et acquisition de compétences générales, mais aussi à l’ensemble des processus de qualification professionnelle et académique ou au processus de certification des établissements.

Nous attendons donc des communications théoriques ou empiriques sous la forme de présentation de cas réels, de description ou de comparaison de situations nationales, d’analyse d’outils de gestion, ou de réflexion théorique, permettant d’éclairer les thèmes ci-dessous :

  • Vision du rôle, des missions et des valeurs des grandes politiques de formation et d’éducation

Quels sont les objectifs et les missions de la formation professionnelle, des établissements scolaires et des universités ? Existe-t-il une vision partagée au sein de chaque pays, région ou secteur économique sur ces valeurs, missions et rôles ? Comment définir la performance de ces politiques ? Doit-on préférer une logique de moyen ou une logique de résultat ?

Quels sont les besoins en matière de formation selon les pays? Quels sont les besoins des différents secteurs économiques en matière de ressources humaines ? Quels sont les secteurs en manque de main d’œuvre qualifiée ? A quels métiers la formation doit-elle préparer ? Comment la formation professionnelle doit-elle s’articuler avec la formation universitaire ? Quelles sont les perspectives de développement à long terme ?

  • Efficience, qualité et difficultés des politiques de formation et d’éducation

Quels sont les résultats des politiques de formation et d’éducation en matière économique et en termes d’emploi ? Le système de formation et d’éducation a-t-il permis d’atteindre les couches les plus défavorisées de la population ?

Comment sont évaluées ces politiques ? Quels sont les outils et méthodes permettant d’apprécier l’efficacité des politiques publiques, en matière économique et sociale ?

Quelles sont les voies d’amélioration et de progrès, ainsi que les blocages existants à la bonne efficience de ces politiques publiques ? Comment s’assurer du succès des réformes ?

Quels sont les systèmes actuellement  en place dans chaque pays? Quelles sont les possibilités d’innovation en matière d’éducation, de formation et d’Université ?

  • Systèmes de Gouvernance

La gouvernance des systèmes d’éducation et de formation, des universités, des lycées, des collèges, mais également des instituts de formation professionnelle est un thème incontournable de réflexion. Quels modes de direction peut-on mettre en place ? Quels doivent être les choix stratégiques de ces établissements ? Quelles sont leurs marges de manœuvre sous une contrainte financière grandissante ? Quelle est l’organisation actuelle de la gouvernance des systèmes de formation ? Quels sont les échelons territoriaux pertinents pour gérer ces politiques ? Comment s’organise la cohérence entre ces différents échelons ?

Quels sont les processus de décision ? Quels sont ceux  encouragés ? Quels sont les profils des hommes et des acteurs en charge de cette gouvernance ?

Quelle est l’implication et le rôle du secteur privé, des partenaires sociaux, de la société civile ? Quel est le rôle des parlementaires et de gouvernement ? Quelles sont les lacunes ou les difficultés des systèmes de gouvernance actuels ? Comment peut-on les améliorer ? Quels sont les blocages ou difficultés à une modification des processus de gouvernance ?

Quelles sont les ressemblances et les divergences entre Nord et Sud ? Existe-t-il une structure optimale ? Comment permettre aux systèmes de gouvernance d’être réactif à l’évolution des besoins de formation ? Comment peut-on favoriser la prospective et l’anticipation quant aux emplois de demain ?

  • Université et dynamisme de la recherche

L’université en temps que premier acteur de la recherche publique exerce aussi un rôle important dans le dynamisme économique et le développement. Il est intéressant de questionner l’organisation et les fondements de la recherche universitaire, l’architecture des centres de recherche, le rôle des enseignants-chercheurs, les modes de reconnaissance des recherches universitaires, le financement de la recherche fondamentale et appliquée…

  • Diplômes et ingénierie pédagogique

La gestion des diplômes et leur positionnement doivent également être au cœur des réflexions sur l’éducation. L’objectif d’un diplôme doit-il être l’insertion professionnelle ou doit-il également prétendre former le citoyen ?

La création et la mise en œuvre de diplômes à finalité professionnelle nécessitent de réfléchir à l’ingénierie pédagogique et d’avoir une réflexion sur les métiers et les besoins du monde économique. Cela nécessite d’interroger les relations entre le système éducatif et le monde économique et professionnel. Quel peut être le rôle des chaires, des fondations d’université ? Quelle doit-être la place des stages et de l’alternance au sein des cursus de formation ? Quel est le rôle de la formation continue, et comment peut-on faciliter des possibilités de formation et de reconversion tout au long de la vie ?

  • Outils de la gestion de formation 

Mode de financement, gestion de l’image de marque et de la notoriété des établissements, communication, gestion de l’interculturalité, gestion et motivation des personnels, outils d’évaluation…

  • Education et formation : d’un système national à l’échange international

La mondialisation et l’intensification des relations internationales nécessitent également de réfléchir à l’internationalisation des formations, aux échanges entre universités du monde, aux co-diplomations et à la facilitation des mobilités étudiantes

SOUMISSION D’UNE PROPOSITION DE COMMUNICATION A LA CONFERENCE

Evaluées par le comité scientifique, les propositions seront traitées selon trois modalités :

  • Acceptation sans modification
  • Acceptation avec modification
  • Refus de la proposition

 

Date limite de soumission des propositions : 4 juin 2012

Avis du comité et notification aux auteurs : 2 juillet 2012

Retour des versions finales des communications : 3 septembre 2012

Les propositions de communications, ainsi que le texte final sont à adresser à : francoise.esteve@univ-amu.fr  

Langues de travail

Les propositions de communication peuvent se faire en français et en anglais. Ce seront également les langues utilisées pour les communications et les discussions.

Format de la proposition

Résumé de deux pages maximum précisant clairement en première page le titre de la communication, ainsi que le nom des auteurs, leur affiliation et leur contact.

Le résumé devra préciser la méthodologie de recherche et les techniques empiriques utilisées.

 

Format de la communication finale

Le texte final ne devra pas dépasser 25 pages (bibliographie et annexes comprises)

La première page précisera le titre de la contribution, le(s) nom(s) de(s) l’auteur(s) et celui de l’Institution de rattachement, les coordonnées de(s) auteur(s)

La communication devra commencer par un court résumé en anglais et en français de 10 lignes maximum, et par la spécification de 5 mots-clés.E

 

Appel à expériences – Conférence 26 et 27 septembre 2012

Dans le cadre de l’organisation conjointe avec la conférence régionale de l’ETF, nous lançons également un appel à expériences. Vous pouvez proposer une participation sous forme de témoignage de votre expérience en tant que professionnel du champ de la formation, permettant d’éclairer les différents thèmes proposés dans l’appel à communication.

Format de la communication pour l’appel à expériences

  • Résumé du témoignage précisant clairement en première page le titre de la communication, ainsi que le nom de l’auteur, son  affiliation et contact.
  • Curriculum vitae

 

Comité scientifique du MED5

Wim VAN DE DONK, Président du GEAP

Robert FOUCHET, Professeur, Directeur de l’IMPGT, Université Aix Marseille, France

Geert BOUCKAERT, Professeur à la KU Leuven, Belgique

Fabrice LARAT, Directeur du centre d’Expertise et de recherche administrative, ENA, France

Radi AL ATOUM, Directeur Général du Jordan NIT

Anastasia FETSI, Responsable du Département  Thematic Expertise Development, European Training Foundation, Italie

Chafika AGUEZNAY, Professeur, Directrice du Centre de Recherches Administratives et de Perfectionnement, ENA Rabat, Maroc

Mourad BACHIR BOUHALI, Responsable du Mastère Management Public, Groupe ISCAE, Maroc

Mohamed BEN AISSA, Professeur de droit public, Ancien doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis, Tunisie

Jean DESMAZES, Professeur, Université de la Rochelle, France

Anne DRUMAUX, Professeur, IMPGT – Université Aix Marseille, France – Professeur ordinaire, Université Libre de Bruxelles, Belgique

Céline DU BOYS, Maître de conférences, IMPGT- Université Aix Marseille, France

Ghazi GHERAIRI, Professeur, Université de Tunis, Tunisie

Jean-Rodolphe LOPEZ, Professeur, IMPGT – Université Aix Marseille, France

Marco MENEGUZZO, Professeur à l’Université Tor Vergata de Rome, Italie

Emmanuelle MOUSTIER, Maître de conférences, IMPGT- Université Aix Marseille, France

Ziad OLYAN, Vice directeur Général, Directeur de la formation, National Institute for Training, Jordanie

Edoardo ONGARO, Professeur, Northumbria University, Newcastle, Grande Bretagne

Emanuele PADOVANI, Professeur, Université de Bologne, Italie

Véronique PERRET, Professeur, Université Paris IX Dauphine, Responsable du groupe « Stratégies, Espaces et Territoires » de l’AIMS, France

Claude ROCHET, Professeur, IMPGT – Université Aix Marseille, France

Ali SEDJARI, Professeur, Université Mohammed V-Agdal, Titulaire de la Chaire UNESCO des droits de l’homme, Rabat, Maroc

Mustapha TAIMI, directeur de l’ENA Rabat, Maroc

Bruno TIBERGHIEN, Maître de conférences, IMPGT – Université Aix Marseille, France

 

Contacts administratifs

Françoise ESTEVE / Gaëlle FLOUW
Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale
21, rue Gaston de Saporta
F- 13 100 AIX EN PROVENCE (France)
Tél : + 33 4.42.170.589
Fax : + 33 4.42.170.588
E-mail : francoise.esteve@univ-amu.fr – gaelle.flouw@univ-amu.fr

Fabienne MARON/Mélissa MONACO
Groupe Européen pour l’Administration publique
c/o IISA
rue Defacqz 1, box 11
BE-1000 Brussels, Belgium
Tel.: + 32-2-536.08.84
Fax.: +32-2-537.97.02
E-mail: f.maron@iias-iisa.org – m.monaco@iias-iisa.org